Quel techno utiliser aujourd'hui ?

Fabbook Life and Dev

Et si les technos étaient des ex je dirais quoi ?

A quoi ressemble la vie sentimentale d'un dévelopeur quand il s'agit de relation avec des technos ? Curieusement ça ressemble beaucoup à la vraie vie, on passe d'une techno à l'autre en espérant trouver la bonne.
Je vais vous dévoiler à travers ces quelques lignes mes amours de developpeur dans l'ordre de mes rencontres. Éloignez les enfants du poste, je risque de réveler les secrets de comment on fait les programmes. (J'imagine déjà des parents très embarassés devant répondre à des question dites “innocentes”)

C la cougare

Elle est vraiment mature, elle m'a fait comprendre ce qu'était un ordinateur. Elle a une expérience folle et elle est capable de tout faire. Ceci dit, du fait de son immense expérience, c'est une femme que l'on ne peut jamais vraiment conquérir. J'ai été son jouet sexuel pour quelques programmes et elle ne m'a jamais rappellé. Mais suite à cette aventure je suis devenu un homme.

Pascal la fille d'un soir

On s'est rencontré à la fac. Il y a eu cette soirée, on a un discuté, on s'est fait quelques lignes ensemble. Et quelques verres plus tard, nous avons eu un programme non protégé. Suite à cette nuit, je suis allé faire un test qui est revenu, à mon grand soulagement positif, Je ne l'ai jamais rappellé et ne l'ai même pas retrouvé sur facebook

Fortran la fille forte en math

Elle, c'est le rat de laboratoire, du genre grosses lunettes, grosses fonctions mathématiques. Orpheline, elle fut adoptée par une famille de chercheur d'où son coté première de la classe. Je dois avouer que je me suis servi d'elle pour faire mes devoirs de physique.

Elle m'a rendu beaucoup de services, mais devenue inutile, je l'ai largué comme une vieille chaussette. On se donne des nouvelles, de temps à autre et je sais qu'elle fait carrière dans la recherche, donc je culpabilise un peu moins.

Java la fille prise de tête

Tout droit sortie d'un film de Woody Allen, vous savez c'est celle qui vous fait craquer au propre comme au figuré. Je n'ai pas eu une relation très passionée avec elle. Le seul truc dont je me souvienne c'est qu'elle était vraiment prise de tête. Pour lui faire dire un “hello world”, il fallait lui écrire tout un programme. Et pour le soir pour faire un software ensemble, les préliminaires étaient interminables et sans aucune garantie de réussite. Bref c'était ma copine officielle pendant mon école d'ingé.

Cependant elle m'a permis de comprendre des choses essentielles, la patience, la programmation orientée objet. Mon diplôme en poche, je n'ai plus donné de signe de vie. Cependant un ancien collègue de promo m'a assuré qu'il vivait le parfait amour avec elle. Pour ma part on n'était pas fait l'un pour l'autre … j'imagine.

PHP la fille facile

PHP c'est un peu cette fille qui se laisse déployer sur n'importe quel serveur pour peu qu'un “apache” soit installé. Elle vous fait tourner un site avec un fichier et quelques lignes. N'importe qui peut faire n'importe quoi avec elle en deux temps trois mouvements. Manque de pot, quand vous cherchez à construire une relation plus sérieuse avec elle, vous comprenez que c'est une fille tordue. Comme elle a eu beaucoup d'histoires, elle se trimballe une ribambelle d'ex.. (Eh oui elle à des fonctions étranges) L'adage qui dit que “La musique adoucit les moeurs” fonctionne bien avec elle, et elle est très sensible à la deuxième Symfony de fabien Potencier qui permet de la recadrer, rendant la relation un peu moins complexe.

Bon son côté fille facile l'a rendu populaire, du coup on retrouve ses programmes un peu partout. Mais bon sang ce qu'elle est compliquée !!! On s'est beaucoup aimé mais maintenant c'est terminé. (Ceci dit elle fait des efforts pour me reconquérir …)

C# la fille pas Open

J'ai croisé cette fille un peu par hasard et sans vraiment avoir le choix. Bon elle n'est pas mal, elle sait faire des trucs sympas. Mais dès que j'ai voulu en savoir un peu plus, elle s'est fermée comme une huitre. Son éduction chez les Crosoft a fait d'elle quelqu'un de complétement renfermé sur elle-même.
Et dès que je voulais savoir comment elle fonctionnait j'étais face à un écran bleu. Avec ce genre de filles on a toujours l'impression d'être avec une étrangère même si on vit avec. Je n'aime pas les filles fermées !!!

Javascript, la blonde

Bon javascript au premier regard ça n'a pas été le coup de foudre. Il faut dire, qu'au début c'était la fille moche qui restait toute seule en soirée. Mais parfois faute de mieux, il fallait bien s'y mettre… Un menu qui clignote, une requête ajax, un menu déroulant plus tard et on ne la rappellait jamais.

Cependant en grandissant, la petite moche est devenue super canon. Maintenant c'est la fille qui vous laisse la bouche ouverte lorsque vous la croisez et fait passer votre QI de 100 à 0 en moins de cinq secondes. Maintenant elle fait plein de choses, elle est sur le serveur et le navigateur. Le coffee la rend plus nerveuse. Elle est rapide, asynchrone bref c'est un coup en or.

Manque de pot elle est un peu jeune et même si elle est jolie, elle manque sincèrement de discussion, et qui manque singulièrement de maturité On s'est retrouvé un peu plus tard, dans une start-up “cool”, avec des gens “cool” portant des coupes de cheveux pas cool. Mais le jour où il m'a fallu construire un système d'authentification from scratch je me suis dis qu'elle était trop jeune pour moi.

Ruby c'est ma meuf

Alors elle, ça faisait un moment que je lui tournais autour sans jamais osé m'en approcher. Et puis un jour un ami commun nous a présenté et on a commencé à se parler. Il m'a fallu m'adapter un peu au début (elle est japonaise et elle a de la famille au Danemark)mais finalement elle est très claire quand on commmence à la comprendre.

Au début je l'ai apprécié pour sa simplicité, sa rigueur. Rapidement je me suis rendu compte qu'elle essayait de faire de moi un dévelopeur meilleur, je ne mettais plus les coudes sur la table, je faisais du tdd, je ne me répetais de moins en moins etc … Bref c'est une femme avec qui on a envie de faire un bout de chemin ensemble et avec qui on peut construire une relation solide. Et en plus elle est cultivée et a une grande expérience. Et une fois n'est pas coutume elle est simple à comprendre.

Bref je crois que je suis amoureux…

Conclusion

Alors comme toute relation, il est difficile de savoir comment ce sera dans un an, deux ans etc … Ceci dit, une chose assez marrante en regardant cet article, c'est que chaque language correspond à une personne veritable dans la réalité. Et vous c'est quoi votre techno avec qui vous vivez ? Êtes vous un developeur fidèle ?