J’ai testé la vie à deux

Fabbook Life and Dev

Salut à tous je m’appelle Fabien (Réponse en coeur : «Bonjour Fabien») et je suis ici car j’ai testé la vie en couple à deux et dans le même appart retour sur un drame personnel…

Un viel addage dit que la vie de couple c’est résoudre à deux des problèmes qu’on aurait jamais eu tout seul. Sachant cela, je suis allé enquêter pour faire un reportage exclusif.

Alors tout d’abord comment se retrouve t’on à deux dans le même appartement ? Il y a quelques phrases annodines qui ne payent pas de mine mais qui sont lourdes de conséquences. «Tu ne voudrais pas rester dormir ce soir ?» «Ce serait plus pratique si tu laissais quelques affaires non ?» Toujours est-il qu’une fois que la brosse à dent du partenaire touche, sur le rebord du lavabo, votre rasoir, vous êtes mal. Si jamais les tampons périodiques et l’aspirine ont remplacé votre boite de preservatifs, alors il n’y a plus d’espoir.

Alors quels sont les changements qui vont chambouler votre appartement et votre vie ? Tout d’abord dans votre salle de bain de nouveaux objets font leur apparition, certains sont très étranges. Un sèche cheveux, une machine à épiler, une nouvelle brosse à dent etc … Dans la cabine de douche, il y a de nouveaux produits pour laver la tête, les cheveux, les doigts, les yeux, le nez , le corps et j’en passe. Désormais tous vos gels douches sont à l’envers pour faire sortir le liquide plus facilement.

Au chapitre des disparitions, les surprises continuent. Votre pile de Playboy sous votre lit a mystérieusement disparu, et tous vos fichiers contenant les oeuvres de Clara Morgane et ses amies ont disparu de votre ordinateur.

Tous vos contacts féminins ont fait l’objet d’une enquête digne des meilleurs agents de la CIA, facebook et MSN aidant, l’enquête est d’une rapidité sans précédent, la moindre trace de suspicion conduit à une suppression du contact.

Certains objets que vous pensiez connaître changent du tout au tout. Votre téléphone portable par exemple : si jamais vous le laissez trop longtemps seul, vous recevez des messages comme « Tu ne pense pas à moi ? » «Je te manques pas que tu m’envoies pas de message ?». En plus maintenant, il sonne tout le temps. Le surnom de votre portable est désormais « laisse sans fil».

Jusque là vous pensiez qu’il fallait avoir quelque chose à dire pour passer un coup de fil. Maintenant moins vous avez de choses à dire et plus les conversations téléphoniques sont longues. «Bien sûr ma chérie, elle est vraiment pas sympa cette fille, en plus elle a de grosses fesses, oui il faudrait peut-être qu’un jour tu penses à le lui dire…» «J’adoooore nos discussions …». Du coup votre téléphone tombe en panne ou reste sur votre table de nuit. Attention à ne pas utiliser deux fois la même excuse, sinon vous risqueriez de le regretter. Le téléphone passe de la catégorie utilitaire à cauchemard.

Au rayon des questions certaines vous donnent des sueurs froides pour n’en citer que quelques unes :

La première, un grand classiques «Pas ce soir, J’ai mal à la tête» la partie de scrabble que vous envisagez est fortement compromise. Un petit truc : dites que le scrabble coupe le mal de tête (Prouvé selon une étude scientifique récente). Si l’excuse ne marche pas, installez un coussin confortable sur le canapé, ce sera plus agréable pour y passer la nuit.

«Tu n’as rien remarqué ?» Evidemment quand cette question est posée par votre chère et tendre, vous n’avez rien remarqué. Et une course contre la montre démarre dans votre tête pour trouver l’élément changé. Bien entendu vous sortez «Tu as une nouvelle robe ?». Vous êtes alors comme devant un volcan pret à exploser «Mais tu remarques jamais rien, tu me regardes jamais. J’ai coupé mes cheveux de tout ça !» Dit elle en vous montrant une distance d’à peu près 2 mm avec son pouce et son index. Ce soir vous dormirez avec le chien sur le canapé.

Autre phrase : « Mais non ça ne me dérange pas que tu fasses …» Suivi de l’activité désirée. Bien évidemment vous faites votre activité sans le moindre remors, et le soir vous découvrez avec stupeur que vous avez été victime d’un mensonge. Et vous entendez une autre phrase fameuse « Mais tu aurais du comprendre que je voulais dire non en disant oui». Ne cherchez pas la logique vous avez tort de toute façon, ce soir vous prenez pension sur le canapé une fois de plus et le chien a de moins en moins en place.

Alors certes, vu de l’extérieur, une copine qui vit avec vous, c’est un peu comme une bouteille d’oxygène… Elle est toujours sur votre dos. Mais aussi paradoxal et étrange que cela puisse paraître, l’oxygène est vital à votre organisme. Et la vie sans ses contrariétés devient vite fade et sans saveur.

Donc si toi aussi tu veux mettre un peu d’huile dans le feu, un peu de vin dans l’eau, et que tu veux passer du temps à me dire ces phrases que je redoute. Tu sais ce qui reste à faire, installons-nous ensemble…